Le Centre Aquatique Olympique : un signal fort pour la construction bois

Le Centre Aquatique Olympique : un signal fort pour la construction bois 

Sous la maîtrise d’ouvrage de la Métropole du Grand Paris, le Centre Aquatique Olympique (CAO) est l’équipement majeur qui reste à construire pour les Jeux de Paris 2024 ; 95 % des sites dédiés aux Jeux étant déjà existants ou temporaires. Situé au coeur de la ZAC Plaine Saulnier à Saint-Denis, il accueillera pendant les JOP les épreuves de waterpolo, de plongeon et de natation artistique, dans « un écrin de bois suspendu au ciel », mettant en oeuvre une charpente et une ossature en bois.

La situation du CAO a été retenue stratégiquement pour sa proximité du Stade de France et du futur village des athlètes, l’excellente accessibilité routière et l’intense dynamique de mutation urbaine engagée dans le secteur.

Pendant les JOP, le CAO accueillerai les épreuves de waterpolo, de plongeon et de natation artistique dans la configuration suivante : un bassin de 50 mètres, un bassin de plongeon de 25 mètres par 25 mètres et 6 000 places assises dans les tribunes en « fer à cheval » et un bassin d’échauffement temporaire de 50 mètres mis en place par Paris 2024. 

Pour mener à bien ce projet, la Métropole du Grand Paris a travaillé en lien avec les nombreux partenaires institutionnels que sont l’Etat (à travers notamment la Délégation interministérielle aux Jeux Olympiques et Paralympiques), le Comité d’Organisation des JOP de Paris 2024, la Solideo, la Ville de Saint-Denis, Plaine Commune, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, la Ville de Paris, le Conseil régional d’Ile-de-France et la Fédération Française de Natation. 

Le montage juridique retenu est celui de la concession. D’une durée de 20 ans, elle portera sur la conception, la construction ainsi que l’exploitation du CAO et du franchissement piéton. 

La construction du CAO répond à cinq enjeux majeurs : permettre l’organisation de manifestations d’ampleur nationale et internationale, être un équipement de référence au service des athlètes de haut niveau, faciliter l’accès à la nage et l’apprentissage de la natation, développer des activités sportives destinées aux métropolitains et inciter à la pratique sportive, tenir un haut niveau d’exemplarité environnementale.

Visuel du futur Centre Aquatique Olympique des Jeux de Paris 2024 (Crédits – Architectes: VenhoevenCS + Ateliers 2/3/4/ Image: Proloog)

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE PRESSE

Financé par

logo-codifab
logo-fbf

Avec le soutien du

logo CSF BOIS-3